^

Notre classe

Nos vies valent plus que leurs profits

Victoire pour les ouvriers de Allard Emballages, en grève pour leurs conditions sanitaires

Dans notre article du 11 avril 2020, nous vous parlions de la mobilisation des ouvriers de Allard Emballages pour imposer des mesures d’hygiène minimale contre le Covid-19 dans leur entreprise. Celle-ci s'est soldée par une belle victoire mardi !

mercredi 15 avril

Le mouvement avait commencé vendredi 10 avril 2020 par un débrayage massif sur trois sites, et plus particulièrement sur le site d’Aubigné-Racan en Sarthe. Les ouvriers, face à un patronat sourd et méprisant qui était notamment responsable d’une situation sanitaire déplorable sur le site d’Aubigné-Racan avaient décidé massivement de la reconduction de la grève jusqu’au mardi 14 avril 2020, l’entreprise tournant 7 jours sur 7. Ce mouvement, avait mobilisé plus de la moitié des ouvriers. Les machines arrêtées, les bobines ne sortaient plus, stoppant la production par la seule force de la mobilisation des ouvriers.

Face à l’arrêt de la production et la reconduction du mouvement une réunion téléphonique de négociation avec la direction du groupe a finalement eu lieu le mardi 14 avril 2020 à 15h. Les quatre sites de Compiègne, Brive-la-Gaillarde, Saint-Vulbas et d’Aubigné-Racan étaient simultanément à l’arrêt pendant la réunion. A l’issue de cette réunion, les travailleurs ont gagné sur leurs revendications : des mesures d’hygiène seront appliquées immédiatement et une prime de 600 euros pour tous les ouvriers, étalée sur plusieurs mois, a été obtenue, ainsi que le gain de deux jours de congés payés en plus sur 2020.

Les ouvriers peuvent être fiers du combat mené et de la première victoire obtenue et ont repris le chemin de leur poste de travail dans l’atelier mardi 14 avril à 20h, la tête haute. Leur expérience victorieuse ne pourra que renforcer leurs liens de solidarité et a prouvé la nécessité de s’organiser face à la crise sanitaire et aux capitalistes. Comme nous a déclaré la CGT de la papeterie : « les salariés étaient vraiment déterminés et prêts à ne rien lâcher » et « pendant cette période difficile, nous avons vraiment ressenti une force solidaire entre les salariés. De ce mouvement social est né une équipe soudée ».

Une victoire collective, qui en cette période de crise sanitaire, peut donner à la classe ouvrière, un exemple à suivre. Seul l’unité des travailleurs peut permettre d’imposer d’autre choix que ceux qui sont dictés par le patronat, pour notre vie, pour notre santé, pour notre avenir ! A son échelle, cette victoire nous prouve à tous que quelle que soit la taille de l’entreprise, de l’usine ou du service, seule la détermination collective compte. En ce sens, nous devons nous préparer à collectivement à reprendre demain le chemin de la lutte contre le patronat et le gouvernement qui voudra nous faire payer leur crise économique. Nos vies valent plus que leurs profits !




Mots-clés

Covid-19   /    Coronavirus   /    Lutte des classes   /    Grève   /    Notre classe