^

Notre classe

Violences policières

Vidéo : une maman trainée par la police pour avoir défendu sa fille

Ce Lundi, lors du marché de Lassalle (30), des gendarmes ont menotté de force et traîné une mère qui défendait sa fille dont le masque descendait sur son nez.

mardi 17 novembre

C’est une énième vidéo qui sort, montrant les forces de répression agissant ; cette fois-ci c’est à Lassalle, commune de quelques 1000 habitants dans le Gard, qu’ont eu lieu ces violences policières lors du marché de la commune. Les gendarmes, à qui il ne suffisait pas de réprimander une jeune fille dont le masque tombait sur le nez, menottent sa mère qui la défendait avant de la traîner sur plusieurs mètres. Evidemment le gendarme refuse de donner son RIO, numéro attribué à un agent de police obligé de le porter afin d’être identifiable.

Dans un contexte où tous les coups sont permis pour la police, appuyée par un gouvernement qui continue de faire passer des lois de plus en plus liberticides et autoritaires, se multiplient ce type d’interpellations musclées dans les villes ou les campagnes, de la « simple » agression au meurtre sur lesquels la police tente de fermer les yeux comme c’est le cas de l’affaire Adama Traoré.

La loi de sécurité globale, qui passe aujourd’hui à l’Assemblée nationale, permet à la police de faire ce que bon lui semble en lui assurant de ne pas être inquiétée de témoignages vidéos accablants. Ainsi, ce type de vidéo, tout comme celles montrant les violences sur les gilet jaunes par exemple, pourraient continuer de pulluler sur les réseaux sociaux, entièrement floutées, afin de « garantir la sécurité de la police ». Mais dès lors, qui pourra garantir la notre de sécurité ?




Mots-clés

Loi sécurité globale   /    Répression policière   /    Police   /    Témoignage   /    impunité policière   /    Vidéo   /    Violences policières   /    Répression   /    Notre classe