×

Repas entre racistes

Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l’AfD qui appelle à la « remigration »

La veille de la cérémonie d'hommage à Manouchian, immigré résistant, le RN a partagé un déjeuner avec la présidente de l’AfD, le parti d’extrême droite allemand qui a organisé fin 2023 une rencontre visant à expulser plusieurs millions d’Allemands d'origine étrangère du territoire !

Eugénie Tobhnom

22 février

Facebook Twitter
Audio
Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l'AfD qui appelle à la « remigration »

L’hommage hypocrite de Macron à Missak et Mélinée Manouchian a été rendu encore plus nauséabond par la présence du Rassemblement National, parti aux racines duquel on retrouve notamment un ancien membres des Waffen-SS, Pierre Bousquet, co-fondateur du Front National aux côtés de Jean-Marie Le Pen. Travaillant d’arrache-pied à la dédiabolisation de ce parti raciste et anti-ouvrier, les médias ont fait une place d’honneur à Le Pen lors de la cérémonie.

Mais chassez le naturel, il revient au galop : la veille seulement de la cérémonie, Marine Le Pen et Jordan Bardella partageaient un repas avec Alice Weidel, présidente du groupe parlementaire de l’Alternativ für Deutschland (AfD), parti d’extrême droite allemand.

Les deux figures de proue du RN auraient bien voulu que ce discret dîner reste un secret bien gardé. Et pour cause, Le Pen avait officiellement cherché à prendre ses distances, avec l’AfD après les révélations sur la rencontre organisée à Potsdam par ce parti avec des membres de la mouvance néonazie germanophones et de riches entrepreneurs pour préparer un projet de « remigration » des allemands bi-nationaux, qui ne serait pas assez « assimilés ». Un projet terrifiant et immonde qui viserait l’expulsion vers l’Afrique du Nord, plus de deux millions d’Allemands et également l’expulsion de tous ceux qui viendraient en aide aux réfugiés. Cette annonce a provoqué des nombreuses manifestations lors desquelles plusieurs centaines de milliers de personne ont pris la rue dans toute l’Allemagne.

Mais après son repas parisien aux côtés de Le Pen, l’enthousiasme de la dirigeante de l’AfD a débordé sur Twitter : « Je tiens à vous remercier de votre accueil chaleureux à Paris » a-t-elle publié. « Nous avons constaté que nous recherchons les mêmes solutions aux grands problèmes ».

Aucun doute à avoir sur les tenants de leurs discussions pour trouver la solution à « leurs grands problèmes ». Pour l’ancienne banquière de Goldman Sachs Alice Weidel, comme pour la châtelaine Le Pen, les grands problèmes ce sont les étrangers, l’immigration, pas la hausse de la misère que leurs amis grands patrons imposent aux travailleurs de toute nationalité.

Ces dernières heures, le RN a envoyé des seconds couteaux dans les médias évoquer leur désaccord avec la politique de « remigration » mise en avant par l’AfD. Mais la différence entre le RN et l’AfD qui siègent dans le même groupe au Parlement européen est simplement question de tactique électorale, leurs idées ne diffèrent pas d’un cheveu.

Si les eurodéputés du RN prévoient des succès importants de l’AfD lors du prochain scrutin et veulent donc maintenir des liens amicaux avec ce parti, Marine Le Pen souhaite prendre ses distances avec la surenchère médiatique. Elle préfère coller à la politique de Macron et de Darmanin, qui, de même qu’Olaf Scholz en Allemagne, portent admirablement bien le programme raciste et anti-social de l’extrême droite.


Facebook Twitter
Formation des enseignants : Macron cherche à renforcer le contrôle des futurs profs

Formation des enseignants : Macron cherche à renforcer le contrôle des futurs profs

Lidl : comment l'entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Lidl : comment l’entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Solidarité : SUD Rail & la CGT Energie 75 apportent leur soutien à Anasse Kazib, convoqué par la police

Solidarité : SUD Rail & la CGT Energie 75 apportent leur soutien à Anasse Kazib, convoqué par la police

« Economie de guerre » : à Bergerac, Macron inaugure une usine militaire pour faire parler la poudre

« Economie de guerre » : à Bergerac, Macron inaugure une usine militaire pour faire parler la poudre

Mort de Shemseddine : non aux mesures répressives, il faut des moyens pour la jeunesse !

Mort de Shemseddine : non aux mesures répressives, il faut des moyens pour la jeunesse !

Limitation du droit d'asile, enfermement aux frontières : le Parlement européen adopte le pacte migratoire

Limitation du droit d’asile, enfermement aux frontières : le Parlement européen adopte le pacte migratoire

Périmètre « antiterroriste », QR code, surveillance généralisée : Darmanin dévoile son plan pour les JO

Périmètre « antiterroriste », QR code, surveillance généralisée : Darmanin dévoile son plan pour les JO

5€ pour un rendez-vous raté chez le médecin : pour Attal, le problème de la santé c'est les patients

5€ pour un rendez-vous raté chez le médecin : pour Attal, le problème de la santé c’est les patients