^

Monde

Justice et vérité pour Marielle !

Brésil : L’assassin présumé de Marielle Franco serait lié à Bolsonaro

L’année passée Marielle Franco, militante afro-féministe brésilienne était assassinée dans sa voiture, pour son action et ses opinions politiques. Le journal Globo révèle des liens entre son assassin présumé et le président brésilien, Jair Bolsonaro.

mercredi 30 octobre

Marielle Franco à gauche, Jair Bolsonaro à droite - Crédit Photo : Márcia Foletto/Agência O Globo/Isac Nóbrega/PR

Une fuite de l’enquête en cours sur la mort de Marielle Franco, militante afro-féministe, tuée l’an passé notamment pour avoir dénoncé la militarisation de Rio de Janeiro, révèle des liens entre le principal suspect du meurtre et l’actuel président brésilien Jair Bolsonaro. Le journal Globo a sorti la déposition du concierge du condominium de luxe où vivait, à l’époque, le président brésilien. On y découvre que l’un des suspects au meurtre se serait rendu dans ce quartier privé, quelques heures avant l’assassinat, et aurait déclaré au concierge aller rendre visite à Jair Bolsonaro. Le suspect serait rentré vers 17h10 et aurait sonné à l’interphone du président avant d’entrer, selon le témoignage. 

Jair Bolsonaro s’est empressé de démentir les faits, s’appuyant sur des soi-disant enregistrements des caméras de son ancien appartement. Il a accusé, dans une entrevue pour Record TV, le journal TV Globo de vouloir délégitimer son gouvernement et de « créer un climat pour qu’une partie de la population aille dans la rue pour demander ma révocation, pour causer des désagréments, commettre des actes terroristes, comme cela a été fait au Chili », et les a même insultés, dans une vidéo sortie dans la nuit de « canailles » et « d’ordures ».

Une démonstration de la peur nouvelle d’un gouvernement qui voit autour de lui les populations d’Amérique latine se réveiller et le retour d’une combativité des classes populaires contre les gouvernements néolibéraux. Bolsonaro est le seul rempart qui reste et se souvient bien des milliers de personnes qui avaient défilé en mémoire de Marielle Franco, au moment de sa mort, assassinée dans sa voiture avec son chauffeur. Il sait l’émotion qu’a provoqué le meurtre de cette militante antiraciste et féministe, originaire des favelas.

Nous devons exiger la vérité sur l’affaire et les avancées de l’enquête et nous mobiliser en soutien à la famille et les proches de Marielle, pour que toute la clarté soit donnée sur les conditions de sa mort ! Nous nous joignons à l’appel de Esquerda Diaro et de la compagne de Marielle, Monica Benicio, qui demandent à avoir tous les renseignements et que l’enquête avance, et appelons à se mobiliser, après 600 jours sans réponses.
Marielle ! Présente !




Mots-clés

Jair Bolsonaro   /    Crise au Brésil   /    #JusticeDeClasse   /    Brésil   /    Répression   /    Monde