^

Notre classe

Convergence des luttes

Vidéo. Le coup de gueule de Clément, cheminot en soutien aux grévistes de la RATP

"Les journées d'action séparées c'est n'importe quoi ! Il faut converger le 24 septembre. Si la RATP et la SNCF sont en grève, y'a plus rien qui roule, tout est bloqué ! C'est important d'être tous ensemble et de voir qu'il n'y a rien qui nous sépare, c'est juste des murs qu'on nous impose."

lundi 16 septembre

Membre du collectif Cheminots de l’Intergare et syndiqué Sud Rail, Clément parle des similitudes entre la SNCF et la RATP et nous explique la nécessité d’une convergence de tous les secteurs contre la réforme des retraites. Il fustige la tentative du gouvernement de diviser les travailleurs en faisant passer les régimes spéciaux pour des privilégiés : "Va falloir qu’on explique comment un gars à 60 ans il va pouvoir continuer à faire de la maintenance, à taper des semelles de frein toute la journée avec les bras au-dessus de la tête !?" Pour lui, le problème vient d’ailleurs : "il suffit de faire 6 mois à l’assemblée nationale et après tu touches ta retraite à vie, et ces gens-là viennent nous faire la morale ? C’est pas possible !"

Une colère aussi légitime que partagée, ce pour quoi il appelle tous les secteurs à se mobiliser dans un plan de bataille d’ensemble, sans s’en tenir au calendrier des directions syndicales : "Il faut converger le 24 septembre. Si la RATP et la SNCF sont en grève, y’a plus rien qui roule, tout est bloqué ! (...) C’est important d’être tous ensemble et de voir qu’il n’y a rien qui nous sépare, c’est juste des murs qu’on nous impose. (...) Les journées d’action séparées c’est n’importe quoi, nous ce qu’on veut c’est gagner ! Cette stratégie là va nous mener dans le mur et beaucoup de gens en sont conscients donc si on veut gagner il va falloir passer au-dessus de nos directions syndicales, faire le taf nous-mêmes, nous mettre d’accord sur des dates. C’est pour ça que je suis dans la démarche de dire aux agents de la RATP ’venez le 24, parce que le 24 c’est interpro’... il faut qu’on arrive à construire cette unité, il va falloir qu’on rentre dans une grève dure. Macron n’est pas invincible, il a peur du mouvement ouvrier, donc si tous les secteurs font comme la RATP c’est impeccable pour se mobiliser"

Les cheminots de l’Intergare sur Facebook : https://www.facebook.com/Cheminots-de-lIntergare-2210644725868678/




Mots-clés

Cheminot-e-s   /    Vidéo   /    Grève   /    RATP   /    SNCF   /    Notre classe