×

Extrême-droite

« Wanted » : un syndicaliste de SUD Rail menacé par un groupuscule fasciste, solidarité !

Ce jeudi matin, le syndicat SUD Rail Paris Nord a découvert sur son local une affiche signée du GUD visant Erik Meyer, secrétaire fédéral, décrit comme « anarchiste », « black block » et « syndicaliste d’extrême-gauche ». Une intimidation d’extrême-droite face à laquelle il faut faire front.

Paul Morao

7 décembre 2023

Facebook Twitter
Audio
« Wanted » : un syndicaliste de SUD Rail menacé par un groupuscule fasciste, solidarité !

Crédits photo : O Phil des Contrastes

Ce jeudi, les cheminots de SUD Rail Paris Nord ont découvert sur leur local une affiche affichant le visage d’un secrétaire fédéral du syndicat, Erik Meyer. Sur l’affiche titrée « Wanted », celui-ci est directement attaqué : « Anarchiste. Black block. Syndicaliste d’extrême-gauche. Mettons en pleine lumière les idéologues trotskistes du chaos ». Une affiche signée du GUD Paris, un groupuscule d’extrême-droite auto-dissout il y a plusieurs années, mais dont les membres restent actifs au sein de plusieurs groupes violents.

Une tentative d’intimidation claire révélée par SUD Rail Paris Nord dans un communiqué. Les cheminots dénoncent : « une intimidation et des menaces et une attaque contre (…) un porte-parole » et notent que « le choix d’être venu coller cette affiche sur notre porte n’est pas anodin. C’est un message qui se veut également une intimidation et des menaces contre le syndicat régional SUD Rail Paris Nord et leurs syndiqués. »

Une offensive qui rappelle que l’extrême-droite s’en prend non seulement aux habitants des quartiers populaires mais également aux militants du mouvement ouvrier, qui luttent contre l’ensemble des attaques qui visent notre classe, y compris les attaques racistes. Le GUD rappelle de quel côté de la barricade il se situe : celui des patrons et de l’État.

Des intimidations qui ne peuvent qu’évoquer celles que subit Anasse Kazib, militant de SUD Rail Paris Nord fréquemment visé par l’extrême-droite, qui avait également lancé une campagne d’affichage contre sa venue à la Sorbonne en 2022, ainsi que d’autres militants du syndicat. Les cheminots de SUD Rail Paris Nord appellent dans leur communiqué à s’organiser pour « nous protéger, pour protéger nos locaux, pour protéger nos grèves ».

Un rappel important, à l’heure où l’extrême-droite tente de reprendre la rue dans différentes villes de France. Le mouvement ouvrier doit organiser la solidarité avec chaque militant attaqué, par l’extrême-droite comme par la répression, et faire front face à ces attaques. Solidarité avec Erik !

Communiqué de SUD Rail Paris Nord :


Facebook Twitter
Roissy. Première victoire : une centaine de grévistes sans-papiers obtiennent des autorisations de séjour

Roissy. Première victoire : une centaine de grévistes sans-papiers obtiennent des autorisations de séjour

Réponse d'une cheminote au PDG de la SNCF : « il cherche à monter les usagers contre les grévistes »

Réponse d’une cheminote au PDG de la SNCF : « il cherche à monter les usagers contre les grévistes »

L'exploitation paye : le PDG de Stellantis a gagné plus de 100 000 euros par jour en 2023

L’exploitation paye : le PDG de Stellantis a gagné plus de 100 000 euros par jour en 2023

Tous à Paris le 1er mars en soutien à Christian Porta, délégué CGT réprimé par un géant de l'agrobusiness !

Tous à Paris le 1er mars en soutien à Christian Porta, délégué CGT réprimé par un géant de l’agrobusiness !

Education. Face au projet mortifère de Macron, il faut construire une réponse d'ensemble !

Education. Face au projet mortifère de Macron, il faut construire une réponse d’ensemble !

Tour Eiffel : cinquième jour de grève reconductible, la mairie de Paris cherche à calmer la colère

Tour Eiffel : cinquième jour de grève reconductible, la mairie de Paris cherche à calmer la colère

Attal soigne la FNSEA et réprime les agriculteurs qui dénoncent Lactalis

Attal soigne la FNSEA et réprime les agriculteurs qui dénoncent Lactalis

Poursuite de la grève à Neuhauser : « 200 000€ de frais d'huissiers mais pas d'augmentation ! »

Poursuite de la grève à Neuhauser : « 200 000€ de frais d’huissiers mais pas d’augmentation ! »