^

Notre classe

Pas de rentrée sans retrait

Appel à témoignages de travailleurs de l’éducation et de l’ESR en colère

Alors que les travailleurs de l'éducation sont largement mobilisés depuis le 5 décembre, Révolution Permanente lance un appel à témoignages dans le but de faire entendre leur voix.

lundi 30 décembre 2019

Dans le mouvement social contre la réforme des retraites les travailleuses et travailleurs de l’éducation sont massivement mobilisés. Qu’ils soient enseignant.e.s du primaire, du secondaire ou du supérieur, AVS, AESH, ATSEM, surveillant.e.s et personnels de vie scolaire, agent.e.s d’entretien et employé.e.s des collectivités territoriales, toutes et tous doivent se plier aux injonctions ministérielles et subissent au quotidien les conséquences des réformes en cours ainsi que les souffrances au travail qui en découlent. De leur côté, même s’ils ne sont pas mobilisés de manière aussi massive, les personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche voient leurs conditions de travail se dégrader au gré des coupes budgétaires successives imposées aux universités : administratifs comme enseignants et chercheurs, leurs missions sont de plus en plus lourdes.

C’est pourquoi, dans l’objectif de faire entendre les voix et de montrer la détermination des personnels mobilisés, nous lançons un appel à témoignage de tous les travailleuses et travailleurs de l’éducation et de l’enseignement supérieur et recherche en colère. Faisons en sorte qu’il n’y ait pas de rentrée sans retrait !

Afin de refléter la situation actuelle et la dégradation des conditions de travail des personnels, et des conditions d’accueil des élèves et des étudiants, nous vous invitons à nous faire part :

  • des conditions spécifiques à votre établissement : part des personnels titulaires et des contractuels, nombre d’heures assurées et missions, difficultés spécifiques de gestion et d’administration, état des locaux et du matériel, difficultés personnelles et de santé liées au travail, réactions face aux injonctions liées aux différentes missions, état d’esprit général... ;
  • des conséquences des différentes réformes sur les conditions de travail et de vie dans votre établissement. Depuis 2005, les différentes réformes et "réajustements" ont en effet largement dégradé les conditions de travail et la qualité de l’enseignement, donnant lieu, entre autres, au mouvement massif de lutte contre la LRU en 2009 et contre la réforme du lycée en juin-juillet 2018 ;
  • des différentes manière dont s’organise, ou s’est organisée par le passé, la lutte sur votre lieu de travail. N’hésitez pas à partager vos expériences de grève et d’organisation, vos mots d’ordre et vos revendications, afin que nous puissions les relayer ici !

Envoyez-nous vos témoignages à : siterevolutionpermanente@gmail.com