^

Notre classe

Sous-traitance aéronautique

Daher. Nouvel appel à la grève et à un rassemblement mercredi pour les salaires

A Toulouse, un mois après une première grève pour les salaires chez le sous-traitant aéronautique Daher, un nouvel appel à la mobilisation a été lancé par les salariés pour ce mercredi 9 novembre, cette fois sans le soutien des syndicats.

lundi 7 novembre

Crédits photos : Révolution permanente Toulouse

La colère des salariés du géant de la sous-traitance aéronautique Daher n’est pas retombée. Après avoir connus une première mobilisation de trois jours à Toulouse à la mi octobre, les salariés appellent de nouveau à la grève ce mercredi 9 novembre et à se rassembler devant le siège de l’entreprise. 

Contrairement à la précédente mobilisation, l’appel à la grève n’a pas été soutenu par des syndicats, comme cela avait été le cas avec la CGT. À l’origine de ce nouvel appel à la mobilisation « ce sont des salariés qui ont suivi le mouvement la première fois qui n’ont pas obtenu gain de cause et qui veulent à nouveau se mobiliser en lien avec d’autres qui n’étaient même pas au courant lors de la première mobilisation » nous explique une salariée travaillant sur le site Air Log 1.

Pour elle « les trois jours de grève en octobre avaient été mal préparés, beaucoup de collègues nous ont dit qu’ils n’étaient pas au courant que ca bougeait, pourtant, ils partagent les revendications. Du coup différents salariés se sont mis en lien pour préparer une nouvelle mobilisation avec la diffusion d’une pétition, en prenant le temps de discuter avec les salariés, d’établir nos revendications etc..  ». Ainsi, les salariés du site d’Air Log 1 et 2 se sont coordonnés avec ceux qui travaillent sur le site de la FAL (chaîne d’assemblage) pour entamer ensemble une nouvelle mobilisation ce mercredi 9 novembre. Cette première journée de grève pourrait bien être reconduite le lundi suivant si la direction ne répond pas positivement aux salariés.

Au niveau des revendications, les salariés revendiquent 7 % d’augmentation pour tous les salaires, une mesure minimale face à l’inflation qui dépasse les 6 % pour l’année 2022. Aussi, ils se mobilisent pour une augmentation de la prime de nuit à hauteur de 20 % pour toutes les heures travaillées de jour comme de nuit et pour une revalorisation de la prime d’intéressement et de participation. De plus, ils dénoncent fortement la dégradation des conditions de travail, avec un manque de moyens matériels et des salaires pas à la hauteur de l’investissement demandé par l’entreprise occasionnant un grand nombre de démissions et de CDD non renouvelés. 

Au delà de Toulouse, une forte mobilisation a récemment secoué le géant de la sous-traitance aéronautique. Cinq sites Daher ( Bordes, Tarnos, le Haillan, St Médard en Jalles et Rosny sur seine) étaient en grève majoritaire depuis le vendredi 21 octobre pour revendiquer aussi des augmentations de salaire. Seulement, après deux semaines de mobilisation, la grève s’est arrêtée le 4 novembre. Ainsi, les salariés de Toulouse entendent bien « reprendre le flambeau » de la grève face à une direction qui ne veut toujours rien lâcher.

Venez soutenir la mobilisation des salariés de Daher le mercredi 9 novembre devant le siège de l’entreprise (Chemin d’Uliet, 31700 Cornebarrieu) à partir de 9 heures.



Mots-clés

Salaires   /    Inflation   /    Daher   /    Logistique   /    Sous-traitance   /    Grève   /    Aéronautique   /    Toulouse   /    Notre classe