^

Notre classe

Vidéo

« L’argent coule à flot ! » Confinement MEDEF : coup de gueule de Vincent Duse, ouvrier PSA Mulhouse

Ouvrier sur les lignes de montage à PSA Mulhouse, Vincent Duse, militant CGT, dénonce un confinement « made in MEDEF » qui se préoccupe plus des profits du patronat que de la santé des travailleurs.

mercredi 4 novembre

En effet, le groupe PSA vient d’annoncer pour le 3e trimestre 2020 un chiffre d’affaires de 12 milliards d’euros pour la division automobile, soit une hausse de 1,2%. D’ailleurs, à Mulhouse les ouvriers ont appris qu’ils devraient travailler tous les samedis matin jusqu’à la fin de l’année, en plus du 11 novembre, pour satisfaire les hausses de production planifiées par PSA. Signe que le groupe se porte bien. A l’inverse, les ouvriers, eux, se retrouvent en première ligne du Covid19 en cette deuxième vague de l’épidémie. Rien que sur l’usine de Mulhouse, il a été recensé 25 cas positifs depuis le mois d’août, et 9 cas depuis la semaine dernière. Et ce sans compter les sous-traitants qui travaillent dans les mêmes locaux, ni les cas suspects renvoyés à la maison. Aussi, pour Vincent, c’est évident : « face à cette gestion catastrophique de la crise sanitaire, on ne peut faire confiance ni au patronat, ni au gouvernement... il faut qu’on prenne nos affaires en main ! »




Mots-clés

Mulhouse   /    Témoignage   /    Vidéo   /    PSA   /    Automobile   /    Notre classe