^

Politique

Stop aux dissolutions !

Le 26 avril, tous devant le Conseil d’Etat contre la dissolution du Collectif Palestine Vaincra !

Mardi 26 avril, rendez-vous à 10h devant le Conseil d’Etat pour soutenir le collectif Palestine Vaincra menacé de dissolution par Darmanin.

jeudi 21 avril

Le 24 février, Gérald Darmanin annonçait la dissolution du collectif Palestine Vaincra à la demande d’organisations sionistes, et ce alors que l’Etat d’Israël bombardait la bande de Gaza encore cette semaine.

Toutes les organisations politiques, syndicales et associatives, doivent apporter leur soutien aux ex-militants du collectif dissous. Nous devons faire front face à l’offensive sécuritaire et liberticide du gouvernement et ainsi faire reculer Darmanin pour retirer les menaces de dissolution.

Dans ce sens un rassemblement est appelé devant le Conseil d’Etat le mardi 26 avril à 10h. Celui-ci est organisé dans la continuité du rassemblement organisé ce jeudi 21 avril à Toulouse en défense au Collectif Palestine Vaincra.

Partageons le plus largement possible l’événement pour visibiliser le rassemblement.

Nous relayons de la même manière le communiqué d’appel au rassemblement :

Alors qu’en ces temps de farce électorale s’élèvent toutes les voix les plus nauséabondes, sont bannies du chœur national et matraquées toutes les voix dissonantes appelant à la résistance et à se soulever ici en France mais aussi ailleurs pour qu’un autre possible survienne.

Cette répression sans nom, le peuple palestinien y fait face au quotidien dans sa lutte de libération nationale qui malgré le coût élevé payé, continue inlassablement le combat pour une Palestine libre et victorieuse, libérée du joug du colonialisme de l’occupant sioniste et pour contrer ainsi les plans impérialistes dans la région.

Soutenir cette résistance - fer de lance du combat anti-impérialiste, anticolonialiste, antisioniste - est un principe fort de démarcation de nombreuses organisations inscrites dans le soutien internationaliste sans faille aux côtés des peuples en lutte. Ces organisations aux voix dissonantes et qui sortent du rang sont un maillon essentiel dans ce soutien à la résistance en ce qu’elles rappellent, au cœur même de l’impérialisme français, que le combat pour la Palestine est et a toujours été une question centrale en ce qu’elle conjugue en elle-même toutes les luttes : antisioniste, anticoloniale, anti-impérialiste, anticapitaliste, antifasciste et contre les États réactionnaires arabes.

Or, c’est bien cette conscience de la légitimité de la cause de ce foyer révolutionnaire qu’il s’agit de contrer. Nombreuses ont été les attaques conduites dans cette guerre intérieure contre des organisations importantes de soutien à la Palestine. La dernière en date a été le coup porté par le gouvernement de Macron validant, en conseil des ministres, mercredi 9 mars 2022, la dissolution de deux organisations essentielles au soutien de la lutte du peuple palestinien : dissolution du Collectif Palestine Vaincra de Toulouse et dissolution du Comité Action Palestine de Bordeaux.

Ces deux organisations ont déposé un recours en suspension au Conseil d’État dont l’audience aura lieu le 26 avril prochain – jour où il sera essentiel d’être présent aux côtés de nos camarades pour exprimer une fois de plus notre total soutien aux deux organisations ciblées, notre refus de voir attaquer jour après jour nos libertés les plus essentielles et notre rejet sans faille de cette criminalisation de la solidarité.

« Défendre l’un(e) de nous, c’est nous défendre tous et toutes ! » - « Attaquer l’un(e) de nous, c’est nous attaquer tous et toutes ! » : tel est un mot d’ordre porté par notre camarade Georges Abdallah que nous revendiquons aujourd’hui pleinement à notre tour !
Parce que notre solidarité est indissoluble, soyons nombreux au…

RASSEMBLEMENT, MARDI 26 AVRIL, A 10H, AU METRO PALAIS ROYAL, DEVANT LE CONSEIL D’ETAT

La solidarité est notre arme !



Mots-clés

Dissolution   /    rassemblement   /    Gérald Darmanin   /    Emmanuel Macron   /    Palestine   /    Politique