×

Grève dans les raffineries

Réquisitions à Total Normandie : les forces de répression attaquent le piquet, mais aucun produit ne sort !

Les réquisitions ont commencé à tomber hier dans la plus grande raffinerie de France. Cette nuit, une centaine de gendarmes mobiles et policiers sont intervenus sur le piquet pour faire entrer les travailleurs réquisitionnés. Malgré tout, aucun produit n’a pu être sorti : c’est le moment de renforcer la solidarité !

Paul Morao

24 mars 2023

Facebook Twitter
Réquisitions à Total Normandie : les forces de répression attaquent le piquet, mais aucun produit ne sort !

Crédits photo : Révolution Permanente

L’offensive répressive des réquisitions se poursuit sur la raffinerie de Normandie. Alors qu’un piquet se tient sur le site depuis mercredi soir, les forces de répression ont commencé hier soir à aller chercher les travailleurs réquisitionnés à leur domicile comme le rapportait sur le piquet Alexis Antonioli, de la CGT Total Normandie.

Cette nuit, la police et les gardes-mobiles sont intervenus à une centaine sur le piquet de grève. Les forces de répression ont délogé temporairement le piquet pour assurer l’entrée des requis, au moins trois personnes. Une énorme attaque pour tenter de briser la grève et assurer l’approvisionnement des aéroports en kérosène.

Pourtant, malgré cette énorme offensive, à 10h les expéditions n’avaient pas encore pu reprendre d’après des sources syndicales. C’est donc le moment de renforcer la solidarité pour s’opposer aux réquisitions ! Dans ce cadre, les raffineurs appellent à les rejoindre dès 11h sur le site de Gonfreville-l’Orcher. Un grand rassemblement aura également lieu à 12h45 pour faire face aux nouvelles réquisitions prévues à 13h.

Une offensive qui a déjà suscité une large vague de solidarité. Hier soir, la comédienne Adèle Haenel, le rappeur Médine ou encore le porte-parole de RP Anasse Kazib appelaient à être massifs sur le piquet des raffineurs. Deux bus affrétés depuis Paris par le Réseau pour la grève générale seront sur le piquet aujourd’hui.


Facebook Twitter
Répression syndicale, du jamais vu depuis l'après-guerre

Répression syndicale, du jamais vu depuis l’après-guerre

Education. Dans le 95, la mobilisation se construit autour du lycée Simone de Beauvoir

Education. Dans le 95, la mobilisation se construit autour du lycée Simone de Beauvoir

Grève des aiguilleurs les 23 et 24 février : les salaires continuent d'attiser la colère cheminote

Grève des aiguilleurs les 23 et 24 février : les salaires continuent d’attiser la colère cheminote

« C'est du jamais-vu » : Grève massive des conducteurs de bus de Lacroix pour les salaires

« C’est du jamais-vu » : Grève massive des conducteurs de bus de Lacroix pour les salaires

Grève illimitée à l'hôpital du Mans : « On met des rustines à chaque fois mais on est au bout »

Grève illimitée à l’hôpital du Mans : « On met des rustines à chaque fois mais on est au bout »

Reconductible à Paul Eluard : la mobilisation se construit contre la casse de l'éducation

Reconductible à Paul Eluard : la mobilisation se construit contre la casse de l’éducation

Grève : l'usine Bosch de Mondeville à l'arrêt contre la menace de suppression d'emplois

Grève : l’usine Bosch de Mondeville à l’arrêt contre la menace de suppression d’emplois

Pourquoi les grèves catégorielles se multiplient-elles à la SNCF ?

Pourquoi les grèves catégorielles se multiplient-elles à la SNCF ?