^

Politique

Répression syndicale

Vitry. Grévistes convoqués : la RATP demande la révocation de Yassine et François

La RATP mène l’offensive contre ceux qui ont osé faire grève, et tenir des piquets pendant plus de 60 jours. Parmi eux, Patrick, Yassine et François du dépôt de bus de Vitry sont convoqués en conseil de discipline les 5 et 6 mars prochains.

mercredi 26 février

Si la convocation en conseil de discipline laissait penser que la RATP entendait demander des sanctions lourdes contre Patrick, Yassine et François, les dernières informations données par l’entreprise ne laissent plus aucun doute. Ces derniers jours, Yassine et François ont en effet appris que la RATP demandait leur révocation.

Un véritable scandale pour Alexandre El Gamal, gréviste et militant CGT, quatrième agent du dépôt de Vitry victimes de la répression patronale de la RATP dans le cadre de la grève de plus de 60 jours contre la réforme des retraites. A l’occasion des conseils de discipline qui auront lieu les 5 et 6 mars prochain, le syndicaliste appelle à la solidarité la plus large. « Il faut faire en sorte qu’il y ait un maximum de monde ces deux jours pour leurs conseils de discipline. Il faut que du monde se mette en grève en soutien et en opposition à la répression contre ces grévistes et ces élus, et maintenir clairement la pression » explique-t-il à Révolution Permanente

Alors que la menace qui planait sur eux se confirme avec leur convocation en conseil de discipline et la revendication par la RATP de leur révocation, les 5 et 6 mars doivent ainsi être la prochaine échéance centrale contre la répression pour l’ensemble des grévistes et de leurs soutiens, afin de ne pas laisser isolés les grévistes réprimés et de faire pression sur la direction pour empêcher leur licenciement.

Une solidarité importante, dont les travailleurs ont d’ailleurs conscience. « Les salariés sont en opposition et ne cautionnent pas les manœuvres de la direction qui nous attaquent sur des choses infondées » précise ainsi le militant CGT Pour ceux qui ont combattu fermement contre la réforme des retraites, les jours et semaines à venir seront décisifs pour opposer une réponse collective à la répression contre les grévistes organisée par la direction de la RATP.




Mots-clés

Piquet de grève   /    Grève décembre 2019   /    Droit de grève   /    répression syndicale   /    Grève   /    CGT   /    RATP   /    Répression   /    Politique