^

Notre classe

Grosse ambiance avant la manif parisienne

Paris Nord vote la reconduction et la participation à la Rencontre Interpro

Nouvelle AG Interservices au bout du quai 36, à la Gare du Nord. Beaucoup d’ambiance, un accord complet pour exiger le retrait et la reconduction, des débats au sujet de la coordination des luttes et la Rencontre Interpro de Saint-Lazare demain, mercredi.

mardi 10 décembre 2019

C’était encore une ambiance de grève déterminée et de fête qui dominait, ce matin, à l’AG Interservices de Gare du Nord, regroupant les cheminots de tout le secteur Nord de la capitale.

Détermination

Au niveau des prises de paroles, devant 150 grévistes et les drapeaux Sud Rail, CGT, UNSA et FO, l’ensemble des intervenants ont insisté sur le fait qu’ils rejetaient toute division, que personne ne voulait entrer dans la combine du gouvernement consistant à proposer des négociations au cas par cas, secteur par secteur, branche par branche, métier par métier, pour mieux casser le front de grève. Un seul et même slogan était sur toutes les lèvres : aucune négociation, et reconduction du mouvement, voté à la quasi-unanimité des présents, moins une voix.

S’auto-organiser et se coordonner : la Rencontre de Saint-Lazare

C’est sur la question de la coordination interprofessionnelle, dans le sillage de la dernière Rencontre Ile-de-France des secteurs en lutte et en grève de Saint-Lazare, que les débats ont été les plus intenses. D’un côté, des militants disant ne vouloir être « représentés par personne », de l’autre des syndicalistes soulignant qu’il n’y a pas besoin de coordination et que chacun doit reconduire, ou pas, dans sa gare. A ce discours, plusieurs grévistes ont répondu en disant que se coordonner et construire la coordination, maintenant, ne s’oppose en rien à la nécessité de consolider et d’étendre la grève auprès des collègues qui ne sont pas encore de la partie, loin de là. Et que face à un Macron déterminé et des directions syndicales qui, hier encore, étaient reçues par la ministre des Solidarités alors qu’il n’y a rien à négocier, il faut que les grévistes contrôlent eux-mêmes le calendrier de leur lutte, leurs modes d’action et leurs revendications.

Finalement, la reconduction a bien entendue été votée. De même que la participation à la Rencontre Interpro qui se tiendra mercredi après-midi à Saint-Lazare avec, dans le cas des cheminotes et cheminots de Paris Nord, une délégation de sept grévistes, élus et mandatés pour y représenter l’AG.

Cortège avec Gare de l’Est et perspectives

Peu après midi, à la fin des prises de paroles et des votes ainsi que la reconduction du Comité de grève, les cheminots ont envahi la Gare du Nord, mettant beaucoup d’ambiance. Ils ont rejoint par la suite les collègues de Gare de l’Est, qui venaient eux aussi de tenir leur AG et avaient voté la reconduction, comme à Austerlitz. Les deux cortèges, ne formant plus qu’un seul, se sont dirigés vers Saint-Lazare, en vue de la manif parisienne des Invalides.

Le prochain rendez-vous pour les cheminots de Gare du Nord la Rouge, c’est donc la reconduction, ce mercredi, et la participation à la Rencontre Interpro, demain après-midi.




Mots-clés

Réforme des retraites   /    UNSA   /    SUD-Rail   /    Cheminot-e-s   /    FO   /    CGT   /    SNCF   /    Notre classe